Bases de données transactionnelles OLTP

Définition de l’OLTP et des bases de données de type On Line Transactional Processing.

L’abréviation OLTP désigne toutes les bases de données destinées à gérer le traitement des données de manière transactionnelle et fiable. Ce à des fins de gestion opérationnelle d’une manière générale. On cite par exemple les données de saisies comptables, les données de ventes des supermarchés comme les tickets de caisse ou encore les transactions bancaires.

Définition des bases de données transactionnelles OLTP

Tout d’abord, la notion de transaction unique et indivisible est fondamentale en OLTP. Une transaction annule ou valide une vente dans sa totalité. Ces données sont mises à jour transaction par transaction, de manière transactionnelle. A la différence des traitements par lots ou encore des bases de données multidimensionnelles.

Quels type de traitements de données utilisent les bases transactionnelles ou OLTP?

Pour aller plus loin, le traitement des transactions en ligne, ou OLTP, se réfère à une classe de systèmes qui facilitent et gèrent les applications transactionnelles. Généralement pour la saisie et le traitement des transactions de récupération.

De plus, le terme est quelque peu ambigu, certains le voit comme une transaction dans le cadre d’opérations informatiques ou base de données. Tandis que d’autres (comme le Transaction Processing Performance Council) la définissent comme des transactions économiques ou commerciales. C’est à dire des opérations liées à l’activité commerciale d’une organisation.

En effet, l’OLTP est aussi un traitement dans lequel le système répond immédiatement aux demandes des utilisateurs. Un guichet automatique bancaire pour une banque est un exemple d’une application de traitement de transaction commerciale.

Différences entre les bases de données OLTP et OLAP

Les systèmes OLAP sont conçus pour être utilisés par les spécialistes des données, les business analystes et les analystes fonctionnels. Ils prennent en charge les applications de veille stratégique, comme la Business Intelligence, l’exploration de données et autres applications d’aide à la décision.

D’autre part, les systèmes OLTP, quant à eux, sont optimisés pour le traitement d’un nombre massif de transactions. Ils sont conçus pour être utilisés par les employés sur les domaines opérationnels et souvent critiques.

Les entrepôts de données actifs

Beaucoup d’entrepôts de données sont aujourd’hui à la recherche d’une application de type OLTP pour permettre d’analyser les données en temps réel. C’est un entrepôt de données actif. Cet entrepôt est différent d’un entrepôt de données traditionnel. Car le traitement se rapproche du temps réel pour fournir des données à jour aux utilisateurs métiers. Voici enfin la définition d’un entrepôt de données aussi appelé data warehouse en Anglais.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*