Définition du XMLA ou XML for Analysis

Quelle définition du XMLA ou XML for Analysis, aussi appelé Extensible Mark-up Language for Analysis ? Il s’agit d’un langage ou plutôt un protocole construit au-dessus du langage XML. Il permet l’accès aux données à partir de sources de données multidimensionnelles standard. Les applications clientes accèdent aux cubes et aux modèles tabulaires Microsoft en utilisant le langage XML et le protocole HTTP.

Tout d’abord, qu’elle est la définition du langage XMLA ou XML for Analysis ? Les cubes OLAP et les modèles tabulaires de Microsoft Analysis Services utilisent tous deux XMLA. En d’autres termes, il s’agit d’un protocole qui permet la communication des applications d’analyse de données ou OLAP.

XMLA est l’abréviation de XML for Analysis ou Extensible Markup Language for Analysis

Deuxièmement, comment les développeurs Microsoft utilisent-ils XML for Analysis ? Les développeurs de Microsoft Business Intelligence utilisent XMLA pour intégrer des applications clientes avec Analysis Services. Et ce, sans dépendre du cadre Microsoft .NET.

XMLA est une norme simple

En d’autres termes, pour communiquer du client au serveur, les deux seuls composants nécessaires sont une connectivité HTTP et le langage XMLA ou XML for Analysis.

Consultez cet autre article sur les technologies Microsoft Business Intelligence, il s’agit du MDX qui est littéralement le SQL pour les cubes OLAP.

Utilisation pratique du protocole XMLA

Utilisez XMLA par exemple pour développer un modèle tabulaire SSAS de manière programmatique, ou pour créer un script de déploiement de la connexion, des tables – y compris les tables de faits et les dimensions – les rôles de sécurité ou la base de données tabulaire complète. Pour générer ces scripts XMLA, il suffit de se connecter à une instance de SSAS Tabular avec SSMS, puis de faire un clic droit et de sélectionner Scripts l’objet.

Consultez la page Wikipédia sur le standard XML for Analysis.

Par exemple, trois options sont disponibles lors de la génération de scripts XMLA pour une base de données tabulaire ou Tabular Model :

  • CREATE
  • CREATE OR REPLACE
  • DELETE

Pour aller plus loin et expliquer les avantages du XML par rapport à d’autres normes propriétaires, par exemple : c’est une source ouverte, c’est facile à lire pour un humain, c’est un simple fichier avec des balises. Cela signifie que la structure est encapsulée dans le fichier et que toute structure de données peut être stockée dans un message XML.