Liste des types de tables définies par l’utilisateur

Comment lister les types de table définies par l’utilisateur dans une base de données SQL Server ? Tout d’abord, les utilisateurs déclarent le type de table définie par l’utilisateur. C’est une structure de table particulière dans la base de données, réutilisable, nommée avec l’abréviation UDT. Cette UDT est réutilisable dans la base de données, ce n’est pas une table système.

C’est une bonne pratique de les utiliser pour s’assurer que les utilisateurs ou les systèmes insèrent des données au bon format. Et non des données avec des types ou des longueurs différents de la table cible par exemple. Ou même à partir de structures de données différentes et donc incohérentes.

Par exemple, il est possible qu’un utilisateur insère des chiffres dans une colonne texte. Les contrôles sur les écrans de saisie et tout au long du processus sont donc essentiels.

Script T-SQL pour lister les types de tables définies par l’utilisateur avec SQL Server (UDT)

Par exemple, utiliser des tables définies par l’utilisateur (dont l’abréviation Anglaise est UDT pour User Defined Table) pour appeler des procédures stockées. Mais aussi des fonctions car elles permettent de contrôler le format des paramètres d’entrée.

Cela signifie qu’au lieu de passer un ou plusieurs paramètres comme variables, c’est une UDT qui est transmise à la procédure ou à la fonction. L’objectif est de valider la structure des données d’entrée.

Pour lister les tables définies par l’utilisateur, il suffit d’exécuter cette requête T-SQL. Le but est de récupérer les données de la table système sys.table_types :

SELECT
     name, 
     system_type_id, 
     user_type_id, 
     schema_id, 
     principal_id, 
     max_length, 
     precision, 
     scale, 
     collation_name, 
     is_nullable, 
     is_user_defined, 
     is_assembly_type, 
     default_object_id, 
     rule_object_id, 
     is_table_type
FROM      SYS.TABLE_TYPES
WHERE      IS_USER_DEFINED = 1;

Le résultat est la liste de tous les types de table définies par l’utilisateur disponibles dans la base de données SQL Server. Avec leurs noms et d’autres métadonnées.

Pour résumer, ce court tutoriel MS SQL n’explique pas comment créer une table définie par l’utilisateur. Mais simplement comment les répertorier. C’est utile pour effectuer des vérifications et des analyses d’impact sur un projet de développement SQL.

Découvrir ici comment créer une table avec un T-SQL ou encore comment gérer les fonctions SQL Server définies par l’utilisateur.

Voilà enfin comment afficher une liste de toutes les tables avec un script T-SQL.

Liste des tables SQL Server avec une requête

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *