Comment exporter une table SQL Server vers un fichier Excel?

Comment exporter une table SQL Server vers un fichier Excel avec l’assistant Import / Export de données SQL Server 2008 R2? Il est possible d’exporter des données via l’assistant SQL Server 2008 de manière assez simple. Nous allons voir ensemble comment exporter les données d’une table SQL Server, ici la table Clients, avec un aperçu ci-dessous, vers un fichier Excel.

Comment exporter une table vers un fichier Excel avec SQL Server Management Studio et l’assistant Import/Export de données?

1. Premièrement, dans SQL Server Management Studio 2008 (SSMS), faire un clic-droit sur la base de données dans laquelle se trouve le contenu à exporter, puis cliquer sur Task, et ensuite sur Export Data.

2. Ensuite, sous SQL Server Import and Export Wizard, sélectionner d’abord la base de données à utiliser pour l’export des données vers le fichier Excel puis cliquer sur Next.

En Anglais, la fenêtre s’appelle « SQL Server Import and Export Wizard ».

Choisir le type de fichier, ici Microsoft Excel et le chemin de sauvegarde du fichier

3. Choisir le type et donc le format de destination de l’export, un choix entre une multitude de destinations est disponible (connexions directes aux bases cibles, fichiers Access, fichiers plats, etc.), dans notre cas c’est vers un fichier Excel, nous choisissons donc le type d’export Microsoft Excel.

4. Indiquer l’emplacement du fichier sur le poste de travail, pour cela cliquer sur Browse et sélectionner le dossier et le nom du fichier Excel exporter les données contenues dans notre table Clients.

Choisir le type de copie, ici la table complète, et l’onglet de destination.

5. Choisir ensuite les données à exporter, c’est à dire les colonnes et vers quelles colonnes les exporter. Le choix entre choisir les tables en les cochant ou en entrant une requête SQL. Dans notre cas, nous allons choisir les tables à sélectionner.

6. Ensuite, cocher les tables que vous souhaitez exporter et choisissez dans quel onglet Excel les exporter. Dans ce cas c’est un nouvel onglet, le nom de l’onglet Excel est proposé automatiquement. L’onglet sera créé par le package d’export.

Affiner votre mapping et exécuter l’export des données.

7. Les colonnes d’Excel sont par défaut de type VarChar. Or, certaines colonnes de notre table ne le sont pas, il vous suffit d’ignorer cette différence de format dans la colonne on Error choisissez Ignore.

8. Il est possible de sauvegarder le package (SSIS), dans notre cas nous déciderons de ne pas sauvegarder, cocher ainsi la case « Run immediately » pour procéder directement à l’export des données.

L’option Sauvegarder ou non le package est disponible pour un package à réutiliser.

9. Un récapitulatif des opérations que vous venez d’effectuer s’affiche, relisez bien ce récapitulatif afin de corriger vos erreurs si il y en a, puis cliquer sur le bouton finish afin de lancer l’export.

10. Un écran s’affiche avec le détail de toutes les étapes du transfert des données, signalant également la réussite de l’export étape par étape, dans notre cas, toutes les étapes ce sont passées sans problème.

Voilà, la table SQL est bien exportée. Pour vérifier, ouvrir le fichier Excel et vérifier que le contenu est identique. Si l’écran d’exécution remonte un warning ou une erreur alors un mapping s’est mal passé.

Techniquement, c’est un package SSIS qui est généré par SSMS et exécuté.

Finalement, il est facile d’exporter une table SQL dans un fichier Excel sans aucune ligne de code, non?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire