Le contrôle de gestion décisionnel




Le contrôle de gestion vise à maîtriser l’attitude d’une entreprise en essayant de prévoir les différents événements à venir, en observant l’évolution, en établissant clairement les objectifs, en mettant en œuvre les moyens adéquats. Le contrôle de gestion met à disposition et conçoit des outils pour le management de l’organisation. Il rend possible des évaluations de la performance, en d’autre termes il permet d’évaluer l’efficience. Si l’évaluation de la rentabilité d’une entreprise reste du domaine de l’analyse financière, quelques approches comme les Tableaux de bords rendent possible la prévision de son évolution.

 

Les objectifs du contrôle de gestion décisionnel

Le contrôle de gestion rend possible la mesure de l’activité d’une entreprise. Le but est de contrôler mais également de piloter, malgré le fait que cette dernière idée a un caractère assez idéologique parfois critiqué. Le principe contestable du contrôle de gestion est que ne peut être gérer que ce qui est mesurable. Dans une optique d’amélioration du niveau d’organisation et d’intégration, il arrive que le contrôle de gestion se serve d’un progiciel de gestion intégré. Les PGI restent tout de même des solutions encombrantes et difficiles à manipuler, il faut donc faire appel à des outils périphériques.

 

La transformation du contrôle de gestion pour l’aide à la décision

Le contrôle de gestion a connu une évolution significative, en la concurrence s’est faite de plus en plus forte. La globalisation de l’économie y est pour beaucoup avec le développement considérable des technologies d’information et de communication, mais également à cause d’une approche marketing qui anticipe la demande grâce à la comptabilité analytique. L’évolution est passée de l’époque industrielle à celle de l’informatique. Ce qui entraîne directement un changement du contrôle de gestion. Il y a quelques années il calculait les écarts budgétaire, aujourd’hui il fait partie de la tactique de pilotage du changement.

Il sert directement relevant à la direction générale en passant par le service marketing. Ce changement passe par l’évolution du contrôle fait par le système d’information. L’une des tâches les plus importantes du contrôle est l’audit du SI (système d’information). Le contrôle utilise de plus en plus des outils d’évaluation. Le contrôle doit également prendre en compte des notions plus abstraites telle que des contradictions au sein d’une organisation.

 




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*