Management de la performance d’entreprise ou EPM

L’EPM ou Enterprise Performance Management est aussi appelé management de la performance d’entreprise en Français. C’est un domaine de la gestion lié au Business Performance Management (BPM). Il considère la visibilité des opérations dans un modèle en boucle fermée à travers toutes les facettes de l’entreprise. 

Des initiatives d’entreprise ou d’organisations ou conduits à plusieurs domaines émergents dans le domaine de la performance. Mais aussi la recherche universitaire et technologique et les approches commerciales comme les éditeurs de solutions EPM (SAP BPC, Oracle Hyperion Essbase, IBM Cognos TM1, etc.).

Qu’est-ce que le management de la performance d’entreprise ou EPM ?

Le management de la performance est le pilotage et la mise en œuvre d’une stratégie ou d’une activité de pilotage d’entreprise. C’est la mesure du degré de réalisation d’un objectif, et cette démarche s’inscrit alors dans la vision et la stratégie à court et moyen terme de l’entreprise. Le thème de la gestion de la performance au sein des organisations est depuis longtemps source d’applications et de recherche.

S’appuyant sur la mission et la vision de l’organisation, les différents besoins stratégiques peuvent amener à savoir comment les domaines EPM sont principalement exploités et promue au sein d’une organisation. Par exemple, un cabinet de services professionnels basés en France peut prendre connaissance de la nécessité de disposer de façon efficace et transparente les opérations d’une chaîne d’approvisionnement d’une façon très différente de celle d’un fabricant de vêtements avec des opérations dans le monde entier.

Ce qui reste commun dans l’approche EPM est le modèle en boucle fermée. Ce processus EPM est préconisé par Kaplan et Norton et leurs méthodes de gestion de la stratégie d’entreprise.

La hiérarchisation de l’Enterprise Performance Management (EPM)

Quatre disciplines existent pour définir et couvrir les six étapes du modèle en boucle fermée. Les quatre disciplines sont les suivantes: élaboration de la stratégie, la planification d’entreprise et de la prévision, la gestion financière et l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement.

Les six étapes du modèle en boucle fermée processus EPM sont :

  1. L’élaboration de la stratégie
  2. La traduction de la stratégie
  3. L’alignement organisationnel
  4. La planification des opérations
  5. L’apprentissage et le suivi
  6. et enfin les tests d’adaptation

La formulation de la stratégie EPM

La formulation de la stratégie du management de la performance se réfère aux activités d’une organisation qui déterminent la direction en fonction de l’ordre du jour. La mission, la vision et les objectifs stratégiques d’une organisation permettent de construire la stratégie. Une fois que la direction est établie, une organisation surveille les progrès réalisés par rapport à ses activités et prend des mesures correctives pour atteindre une cible particulière.

Bien que l’exécution soit la clé de tout objectif opérationnel, la formulation de la stratégie entourant l’exécution doit avoir lieu dans un contexte adéquat. Ces dernières années, les organisations ont intégrées les approches formelles de gestion des risques pour aborder les opportunités de marché que les organisations poursuivent. De cette façon, l’entreprise aligne la stratégie, prévoit la performance, et les cadres peuvent prendre de meilleures décisions.

Voici un article sur les concepts du Big Data.

EPM et contrôle de gestion

En effet le contrôle de gestion a connu de profonds changements. Son changement de nom reflète ses nouveaux enjeux. En effet, les professionnels de la discipline parlent désormais beaucoup de « mesure et pilotage de la performance ». Cette évolution d’appellation reflète en réalité de profonds changements. En effet, la fonction et son intégration au processus de management jouent un rôle stratégique croissant.

Certains concepts proposent désormais une intégration pensée des méthodes et technologies orientée processus métiers et clients. Au sein d’une optique d’amélioration continue, comme SOA, EAI, Information stratégique et Business Intelligence, ou encore le domaine du Business Performance Management. La mesure de la performance est un des points les plus importants de la discipline (indicateurs KPI, BSC, Tableaux de bords).

Cependant, il faut aborder la problématique à travers sur certains thèmes. Des thèmes du développement durable, de la Gouvernance et de la maîtrise des technologies.

Une nouvelle vision du Management de la Performance d’Entreprise

Le Lean management et la méthode 6 sigma jouent également un rôle majeur dans la gestion de la performance. Cependant tout ne se transmet pas via des procédures, des rapports ou encore des listes. Nous sommes humains et nous comprenons mieux certaines informations en mettant la théorie en situation.

De plus, il faut cesser de penser qu’un bon manager, c’est un manager qui cumule les connaissances. Le temps ou le manager régnait sur son équipe en raison de sa supériorité en connaissances ou encore à cause d’une autorité officiellement établie est dépassé. Un bon manager est quelqu’un qui participe à la mise en avant de toutes les intelligences. Des intelligences disponibles dans l’entreprise dans l’optique d’accéder à l’efficacité de l’intelligence cumulée.

Pour avoir une vision encore plus opérationnelle mais intimement liée au Management de la performance d’entreprise ou EPM, voici une autre définition, cette fois sur le concept du Business Process Management : le BPM.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*