Cube ROLAP, MOLAP et HOLAP multidimensionnel

Les bases de données multidimensionnelles ou OLAP permettent des architectures d’analyse et donc une approche différente de celles des bases de données relationnelles. Ces bases de données sont dédiées à l’Analyse des données. Quelle est la différence entre un cube ROLAP, MOLAP et HOLAP multidimensionnel? En effet OLAP signifie On Line Analytical Processing. Mais en pratique, qu’est-ce qu’une base de données ou un cube OLAP?

 

 

Quelle est la différence entre un cube ROLAP, MOLAP et HOLAP multidimensionnel?

 

Le MOLAP pour Multidimensional OnLine Analytical Processing

Le MOLAP, c’est de l’OLAP Multidimensionnel. On stock les données dans un CUBE qui est en fait une base de données multidimensionnelles. De cette façon, le concept de relationnel disparaît. Tous les croisements envisageables et possibles sont pré-calculés. C’est l’objectif principal de cette base de données multidimensionnelle car cela permet la restitution des données de façon instantanée. Les données étant stockées, le temps gagné pendant la restitution des données sera considérable.

Les inconvénients des cubes MOLAP

Le coût est important, en effet, elle nécessite souvent des licences pour les bases multidimensionnelles et des coûts pour le développement des CUBES.


L’avantage des cubes MOLAP

Le temps de réponse est extrêmement rapide car la totalité des données sont stockées dans un CUBE, c’est à dire que les combinaisons sont pré-calculées durant le traitement du cube. 
Remarque: Les bases de données multidimensionnelles possèdent leur propre langage permettant de faire des requêtes, appelé le MDX, qui est l’équivalent du SQL utilisé pour les bases de données relationnelles.

 

 

Le ROLAP pour Relational Online Analytical Processing

Le ROLAP, c’est de l’OLAP Relationnel. L’obtention des données se fait via des tables relationnelles et des jointures qui vont avec celles-ci. Donc, la requête créée sera relativement complexe, selon la granularité, et, sera d’une longueur plus ou moins importante. Comme le résultat n’est pas stocké, à chaque consultation, la requête devra être relancée à chaque consultation la requête devra être relancée.

 

Les différents inconvénients de la méthode ROLAP

Les temps de réponse sont conséquents étant donné que les requêtes lisent les résultats directement depuis des tables relationnelles. Les bases sont donc utilisées à chaque exécution du rapport, sauf si le cache est activé. De plus les requêtes sont plus complexes, car l’agrégation et les formules se font à la volée.


Les avantage de la méthode ROLAP

Le coût est relativement faible, en effet, cette méthode utilise des ressources qui sont disponibles comme un serveur SQL. De plus les données sont toujours disponibles sans traitement pour pré-calculer et agréger les données.

 

 

Le HOLAP pour Hybrid Online Analytical Processing

L’HOLAP est un mélange du ROLAP et du MOLAP, les cubes HOLAP sont donc Hybrides. On se sert du MOLAP lorsque l’on veut accéder aux données agrégées. Si l’on souhaite arriver à un niveau de détail plus important, nous utilisons le ROLAP. Par exemple, les données sont stockées et accessible via un Cube multidimensionnel, mais on fait également de la restitution via un outil de reporting comme SSRS par exemple. L’utilisateur pourra donc avoir accès à un rapport contenant les données issues du CUBE ainsi qu’à un autre rapport détaillé contenant les données en provenance de tables, cette fois relationnelles.

 

Les inconvénients de la méthode HOLAP

Il est difficile d’utiliser la méthode Hybride OLAP dans le cas de complexité élevée des rapports ou qu’ils fassent appel à trop de croisements de données.


Les avantages de la méthode HOLAP

Un investissement financier moindre que la méthode MOLAP, en effet la partie développement sera beaucoup moins importante. De plus le temps de réponse est relativement court. Remarque : La plupart des rapports ne nécessitent pas obligatoirement un nombre important de croisement de données.

 

 

 

Cet article présente les différences fondamentales entre un cube ROLAP, MOLAP et HOLAP multidimensionnel. La prochaine étape est de créer soi-même un cube et de choisir le type de cube désiré. 

Ces tutoriels SSAS sur le site officiel de Microsoft (en Anglais) permettent d’apprendre la modélisation multidimensionnelle avec des cas pratiques et simples qui utilisent la base de données d’exemple AdventureWorkDW qu’il faut télécharger et installer au préalable. 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire